Poudreries réunies de Belgique

Sur un site produisant des explosifs depuis la fin du 19ème siècle, les Poudreries réunies de Belgique s'y installa dans les années 1950 pour fermer ses portes en 1990.





Elles étaient l’un des plus grands fabricants de munitions et d’explosifs de Belgique. Ce qui frappe d’entrée de jeu c’est le gigantisme du site. C’est un dédale de chemins qui se croisent avec un nombre incroyable de bâtiments. Un vrai labyrinthe dans lequel il y de quoi se perdre. Mis à part çà, tous les bâtiments sont vides et ont peu d’intérêt.


Étalée sur une dizaine d’hectares enfouis dans la forêt, « l’usine » se divise en une cinquantaine de bâtiments isolés les uns des autres. Parmi ces bâtiments, on retrouve des ateliers, laboratoires et salles de test, ou encore des bâtiments administratifs, de machinerie et des entrepôts.


Il reste peu d’instruments et accessoires de travail dans les bâtiments. Le site est par ailleurs pollué par des ingrédients (comme le nitrate) qui servaient à la fabrication de la poudre. La nature prend un malin plaisir à se réapproprier les lieux, allant jusqu’à pousser à l’intérieur des maisons.





14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le château de la commune Au xie siècle, le château appartient à la famille de Florennes, puis aux Morialmé. Il appartient ensuite successivement aux Condé (1209), aux Béthune (1230), Gui de Dampierre