LA CARRIÈRE DE BEAUCHÂTEAU À SENZEILLE

La carrière abandonnée


Située à environ 2 km au sud-est de Senzeilles, cette carrière de marbre rouge fut probablement exploitée à partir du XVIIIème siècle. Elle appartient à ce riche gisement localisé sur le dernier massif calcaire avant la dépression de la Fagne.


Au XIXème siècle, cette activité d’extraction prit de l’importance notamment grâce à l’utilisation de nouvelles méthodes d’extraction. Ainsi, en 1874, le fil hélicoïdal est utilisé à la carrière de Beauchâteau. Il s’agit alors d’une première en Belgique.


L’usage du fil hélicoïdal s’est ensuite répandu dans toute la Belgique ainsi que l’utilisation des machines à vapeur pour les eaux d’exhaure. Reconstruit en 1930, le bâtiment qui abritait la machine à vapeur subsiste de nos jours. L’exploitation de la carrière a cessé en 1950.


A la différence de la majorité des carrières de marbre de l’Entre-Sambre-et-Meuse, l’exploitation du marbre s’est faite à flanc de coteau d’où la silhouette particulière de Beauchâteau.






73 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout